Mes essentiels allaitement à la reprise du travail

Allaiter a beaucoup d’avantages dont celui, et pas des moindres, de ne pas coûter cher !

Je vous ai récapitulé ici tout le matériel spécifique que je me suis procuré et qui m’a vraiment servi à ma reprise du travail. Vous pourrez vite vous rendre compte que ces dépenses sont vraiment minimes comparées à celles que représente l’achat de boîtes de préparations pour nourrissons.

Mon premier achat m’a servi également durant ma grossesse, à savoir un lot de deux soutiens-gorge d’allaitement shoppé chez H&M. Je savais d’expérience avec ma première grossesse que ma poitrine allait subir d’importants bouleversements alors j’ai pris les devants. Une fois l’accouchement et les premières montées de lait passées j’ai également utilisé mes soutiens-gorge habituels qui conviennent parfaitement aussi. Ils ne sont pas aussi pratiques car les bonnets ne s’ouvrent pas mais cela ne me dérange pas plus que ça.

Je me suis aussi fait prescrire un tire-lait et l’ordonnance m’a permis avec les renouvellements d’en disposer gratuitement pendant plus d’un an. Je n’ai pas à me plaindre du modèle prescrit je l’ai trouvé très simple d’utilisation et très efficace. La location du tire-lait est prise en charge mais il vous faudra prévoir en plus l’achat d’un kit avec une pompe et une téterelle. J’ai commandé le mien directement auprès de la pharmacie pour être sûre que le modèle correspondrait au tire-lait et parce que le fournisseur leur fait des prix intéressants.

Comme je savais que j’allais devoir transporter mon lait tiré entre mon lieu de travail et la maison je me suis informée sur les conditions de conservation du lait maternel en consultant le formidable blog de Véronique Darmangeat A tire d’ailes (que je ne saurais trop vous recommander si vous choisissez d’allaiter un jour ou par simple curiosité) et j’ai opté pour l’achat d’un petit sac réfrigérant avec pain de glace de chez Medela. Il est vendu avec quatre biberons qui m’ont bien servi pour mes stocks de lait.

J’aurais très bien pu apporter mon tire-lait électrique sur mon lieu de travail mais pour que cela soit plus pratique j’ai finalement décidé de rajouter sur ma liste de naissance un tire-lait manuel de chez MAM. J’emportais le tirage du jour dans l’un des deux biberons fournis à l’achat (un de 130 ml et un de 160 ml) ou dans les pots de conservation MAM adaptables achetés à part.

En plus des deux biberons fournis avec le tire-lait j’ai acheté deux autres biberons de cette même marque (ma fille les a accepté de suite contrairement à celui de Tommee Tippee que j’avais reçu en cadeau) mais j’aurais pu m’en passer. Je fournissais directement à la nounou les biberons remplis de lait frais ou décongelés pour la journée mais j’aurais très bien pu ne lui apporter qu’un seul biberon puis le lait dans les autres contenants dont je disposais et elle aurait transvasé à chaque repas.

Pour la conservation de mon lait au congélateur j’ai opté pour les sachets Lansinoh dont je n’avais lu que du bien. Ils sont de très bonne qualité et prennent beaucoup moins de place que des pots ou des bouteilles. Je les ai shoppés sur Amazon à un bon prix et j’ai même réussi à revendre sur Ebay ceux qui me restaient en stock quand j’ai arrêté de tirer mon lait. J’ai trouvé aussi de petits bacs à glaçons en silicone qui me permettaient de compléter mes biberons s’il me manquait quelques ml (j’ai trouvé cette astuce de maman sur ce même blog dont je vous parlais plus haut).

Je n’avais pas de problème particulier de lactation mais j’ai essayé la tisane d’allaitement Weleda par précaution au moment de ma reprise du travail et je me suis mise à la boire par plaisir car je ne la trouvais pas mauvaise du tout. Il en existe d’autres mais c’est celle-ci que je préfère.

Je ne vous parlerai pas ici de mon coussin d’allaitement (ah mince trop tard) car j’ai un problème avec cet accessoire qui m’embarrasse plus qu’autre chose. Il en existe à tous les prix, de différentes matières, couleurs et mêmes formes (le mien a une forme de chien c’est ce qui m’avait séduit – vous pouvez le voir ici).

Si l’on fait le calcul, l’achat de tous ces produits vous reviendra à moins de 200 €. Et pourquoi pas vous en faire offrir à l’occasion de la naissance.

Selon le site magicmaman un bébé non allaité consommerait en moyenne 21 pots de 900 grammes de lait infantile premier âge et 25 pots de lait 2ème âge, soit en moyenne 46 pots à acheter rien que la première année ! En sachant qu’un pot coûte entre 11 et 16 € il n’est pas difficile de se rendre compte des économies réalisées en allaitant.

Alors, convaincu(e)s ? Et vous, quels étaient ou quels sont vos essentiels d’allaitement ?

 

Partagez-moiShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *